Lanzarote, Îles Canaries - Mon premier voyage photographié (2014)



Ma famille m'a introduite aux voyages dès mon plus jeune âge. Ces derniers ont été un peu mis en pause durant mes années collèges et lycées pour des raisons évidentes. Mais lorsque je suis partie en étude supérieure pour découvrir le monde du cinéma, nous sommes repartis ensemble à l'aventure.


Quelques mois plus tôt, pour mon anniversaire, ma famille m'avait offert mon tout premier appareil photo : un Nikon D3300 avec l'objectif 55-300mm f/4.5-5.6 ! Autant vous dire qu'à l'époque je n'avais aucune idée de ce que pouvait être ces "mm" et ces "f/4.5-5.6". Mais j'étais super enthousiaste à l'idée d'immortaliser ce premier voyage depuis plusieurs années!


Nous sommes dons partis directions Lanzarote aux Îles Canaries, l'île aux volcans!


Les photos sont retravaillées dans mon style d'aujourd'hui... Depuis des fichiers JPG... Donc vous remarquerez que j'étais très très fan du Noir & Blanc.



Arrivés sur place, changement de décors ; nous nous trouvions sur une île désertique aux allures martiennes.



Les seules habitations alentour étaient entièrement blanches et unies.



Le lendemain nous partions pour voir les plus grandes villes alentour. Les mêmes petites maisons blanches trônaient sur toute l'île, contrastant avec le sol noir et sombre de la poussière de volcans.



Direction tout au Nord de l'île et découverte de l'artiste fard de Lanzarote, César Manrique. Impossible de passer à côté de son travail ! Cet homme a construit plusieurs demeures, notamment une directement dans des coulés de lave, il a donc adapté l'architecture à ce que la terre lui proposer.


Les photos suivantes viennent d'un point de vue d'une autre de ses constructions au bord d'une falaise, la Mirador del Del Rio.


Ce jour-là le temps n'était pas au rendez-vous, mais pour moi c'était parfait! J'avais l'occasion de découvrir une autre ambiance que le plein soleil canardant, une ambiance emplie de brouillard...



Nous sommes allez voir par la suite le jardin de cactus pour y découvrir toutes les espèces. Toutes ne sont pas originaires de l'île, il s'agit là plus d'un sanctuaire.



Du détail, du détail et encore du détail ! Comprenez que pour moi c'était l'aventure photographique, un décor de rêve pour expérimenter et découvrir différentes possibilités!




Et voilà, exploration finale des volcans du Parc de Timanfaya. Décor splendide et désertique digne d'un tournage de Dune.




Je dois admettre que malgré les magnifiques paysages se présentant sous mes yeux durant ces deux semaines de voyages, le manque de végétations se faisait ressentir vers la fin.



Mais je n'oublierais jamais le souvenir de cette île hors du commun.

Et l'envie de revenir pour faire des photos est présente ! (Peut-être pour des photos de mariage?...)